lundi 05 novembre

NADIA ANJUMAN

C’était la poétesse de la détresse féminine Une pensée aujourd’hui pour la poétesse afghane Nadia Anjuman, morte il y a deux ans, battue à mort par son mari. Aujourd’hui, l’affaire est classée comme étant un suicide. Ses poèmes seront bientôt publiés en français. En attendant, les anglophones peuvent les lire sur ce site : http://nadia.afghanwire.org
Posté par shiloune à 11:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 11 juin

Merci I.A.

On a tout-es des modèles, des gens qui nous influencent ou qui nous révèlent. On adhère à des idées, on en refuses certaines, mais les modèles sont toujours là. Beaucoup choisissent Jesus, d'autres Che Guevara et malheureusement certains ne voient que par JM Le Pen... J'ai un modèle, elle s'appelle Isabelle. Elle a libéré ma parole, m'a encouragée à écrire et rien que pour ça, je lui serai reconnaissante toute ma vie. ***********************************************************************************
Posté par shiloune à 12:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]